Assistant vocal-IA

L’émergence des assistants vocaux dans l’environnement professionnel

Contexte

Alors que le contact et le toucher se font rares, l’ascension des assistants vocaux, elle, ne cesse de se poursuivre. D’après Juniper Research, les assistants vocaux sont aujourd’hui utilisés sur 4,2 milliards d’appareils, et ce chiffre prévoit de doubler d’ici 2024 notamment avec l’évolution de l’IoT.

La pandémie a incité les gens à intensifier l’usage de la commande vocale pour les équipements connectés de la maison, tels que télécommandes, interrupteurs, thermostats, volets roulants, poignées de porte, etc…

assistant vocal IoT

L’arrivée des assistants vocaux dans la sphère professionnelle

Nous pensons souvent que les assistants vocaux sont utilisés dans un cadre personnel, et c’est vrai ! Que ce soit pour faire une recherche sur le web, écouter de la musique ou bien contrôler notre domotique nous usons de Google Home, Siri ou bien Alexa.

 

Mais quand est-il de l’environnement professionnel ? Comment pourrions-nous tirer profit des assistants vocaux au sein des entreprises dans les années à venir ?

 

Ces petits objets connectés sont à la porte des entreprises et commencent à se démocratiser dans le monde du travail. En effet, dans cet environnement où tout est question de productivité et de gain de temps, les assistants vocaux intriguent.

Les premiers usages, assez basiques, pourraient être : la réservation d’une salle de réunion, l’envoi d’emailing (comme on demande à Siri d’envoyer un SMS sur IPhone), la maintenance opérationnelle du service après-vente, ou bien encore l’accueil et le renseignement aux clients notamment dans les hôtels.

Les assistants vocaux au service des industries

Parlons maintenant d’usages beaucoup plus complexes. Imaginez intégrer des assistants vocaux au sein même des industries.

Certaines entreprises en ont fait le pari et ont commencé à développer des assistants vocaux intelligents permettant pour l’instant d’assurer l’aide aux techniciens de maintenance dans les industries 4.0. Cette aide passe notamment par l’exécution de tâches à faible plus-value techniques afin d’optimiser les coûts de main-d’œuvre et le temps passé.

Dès lors, l’assistant vocal peut : guider pendant l’assemblage d’une pièce, demander ou recevoir des mesures, alerter lorsqu’une donnée est non-conforme, etc…

Grâce à l’assistant vocal, le technicien peut finalement garder ses mains libres, et continuer ses tâches, tout en remontant des relevés de mesures en direct.

Une start-up américaine a quant à elle développé un assistant vocal pour contrôler les machines-outils et faire des demandes comme : réclamer un rapport d’intervention.

La consécration ultime pour toute industrie qui se veut 4.0 serait de pouvoir piloter des lignes de robots industriels et donc une chaîne de production à la voix. Cependant, plusieurs obstacles sont encore à surmonter, tels que :

 

  • L’absence de réglementations lié aux normes ISO
  • Le manque de sécurité quant aux données et aux possibles écoutes
  • L’incompréhension et la mauvaise interprétation des requêtes faites par l’utilisateur (notamment dû aux termes techniques du métier industriel et du bruit ambiant)

Notre expérience en matière de reconnaissance vocale

Notre équipe TEKIN a travaillé en étroite collaboration avec une entreprise spécialisée dans la conception d’un système domotique innovant, une box. Fourni avec une application mobile/tablette, la box permet de contrôler à distance divers équipements de la maison (volets, lumières, prises, etc…)

 

Afin d’optimiser le pilotage à distance, notre client a voulu que sa box soit compatible avec le fameux Google Home.

 

Nous avons donc développé une solution IoT permettant d’associer l’application domotique de notre client à l’assistant vocal Google Home. Cette solution a permis d’envoyer plusieurs commandes d’actions depuis l’assistant vocal vers la box domotique telles que :

 

« Ok Google »

  • Ouvre le volet du salon à 90%
  • Allume la lumière du bureau
  • Allume la lumière extérieure
  • Passe le chauffage 4 en mode confort
  • Éteint toutes les lumières
  • Ferme le volet du salon

 

Conclusion

Le futur de l’innovation et de la digitalisation industrielle passera sans aucun doute par les assistants vocaux et la reconnaissance vocale de manière générale. Un moyen qui s’avérera efficace pour impliquer les techniciens dans cette démarche de transformation puisqu’il  simplifiera les interfaces entres les logiciels métiers et ces techniciens.

Si l’assistant vocal veut réussir à émerger dans l’environnement professionnel, il devra sans doute être personnalisé et paramétré en fonction du secteur d’activité de l’entreprise afin d’être utile et adopté de tous.

Vous avez besoin d’un complément d’information ? Vous avez une idée de projet ? Parlons-en !

Qui sommes-nous ?

TEKIN est une société d’ingénierie, spécialisé dans le développement de solutions connectées et IOT sur-mesure et sans-couture :

  • Conception et développement technique : électronique – transmission de données – plateformes – applications PC / Web / IoS & Android
  • Conseil et accompagnement : Clarification de projet – gestion de projet – audit technique et expertise (IoT / embarqué / sécurité IoT)
  • Accompagnement des collectivités sur le déploiement de réseaux de capteurs