Capteurs de CO2

Les capteurs de CO2, une solution IoT Anti-Covid efficace

Contexte

Cela fait maintenant plus d’un an que la COVID-19 est parmi nous, et le récit reste toujours le même. « Ouvrez les fenêtres », « aérez la pièce », « rassemblez-vous en extérieur pour limiter la propagation du virus »… Combien de fois avez-vous entendu ces phrases ?

 

En effet, les scientifiques ont mis en évidence la corrélation entre la qualité de l’air, et l’infection par la Covid-19.

CO2, aérosols et qualité de l’air intérieur

La transmission du COVID-19 se fait essentiellement par aérosol. C’est-à-dire par des micro-gouttelettes expulsées en parlant (fort) ou en éternuant par exemple. Ces aérosols ne retombent pas directement et peuvent flotter des heures dans l’air.

 

De l’autre côté, le dioxyde de carbone (CO2) est produit par la respiration humaine en même temps que les aérosols. Ainsi, plus il y a de personnes dans une pièce, plus la teneur en CO2 et le nombre de gouttelettes augmentent. Le risque de transmission des agents pathogènes et des virus tels que les coronavirus est donc accrût.

 

Pour conclure, le taux de CO2 nous informe sur la concentration d’aérosols et la qualité de l’air intérieur.

COVID-19 - Aérosols - CO2

Source : le journal du dimanche

Des capteurs IoT pour mesurer le taux de CO2

Aujourd’hui, mesurer le taux de dioxyde de carbone dans l’air pourrait être un instrument de lutte contre la Covid-19. En effet, aérer une pièce pour faire évacuer le CO2 qui s’y stagne est devenu un geste quotidien.

 

Mais concrètement, quand devons-nous aérer une pièce ? A partir de quel niveau le taux de CO2 devient problématique ?

 

Pour cela, plusieurs entreprises et enseignants-chercheurs ont mis au point des capteurs IoT pour mesurer le taux de CO2. Les premières expérimentations terrains ont été menées au sein des écoles, notamment en raison de la forte concentration d’élèves.

capteurs IoT mesurer CO2

Sources : lavoixdunord – l’avenir.net

Fonctionnement :

 

Positionné au mur ou tout autre surface, le capteur de CO2 indique aux professeurs et aux élèves le dépassement du seuil à l’aide d’un signal. Celui-ci peut-être lumineux (vert = en dessous du seuil / orange ou rouge = au-dessus) ou imagé (smiley avec différentes humeurs). Lorsque le seuil est dépassé, le professeur peut alors ouvrir une fenêtre pour faire circuler l’air frais.

 

Les chercheurs calculent le seuil maximal en distinguant les pièces dans lesquelles les individus portent un masque de celles où ils ne le portent pas.

 

En principe, les masques retiennent les gouttelettes quand nous expirons de l’air, et protègent lorsque l’on respire. Si tout le monde en porte un, le seuil à ne pas dépasser se situe entre 800 et 1000ppm dans la pièce. Cependant, dans les lieux où les personnes ne portent pas de masque, comme les cantines, l’idéal est de ne pas dépasser 600ppm.

 

Conclusion

Avec la réouverture progressive des lieux publics, certaines jauges ont été fixées afin d’éviter une nouvelle hausse des contaminations.

 

A terme, on arrivera probablement à la mise en place de jauge qui dépendra de la qualité de l’aération du lieu.

 

Certains ERP devront alors justifier de la qualité de leur air pour recevoir un nombre de personnes souhaité. Tout établissement soucieux de la santé de son public devrait d’ores et déjà s’équiper de capteurs IoT pour mesurer son taux de CO2.

jauge covid magasin

Source : 20 MINUTES


Vous avez besoin d’un complément d’information ? Vous avez une idée de projet ? Parlons-en !


Qui sommes-nous ?

TEKIN est une société d’ingénierie, spécialisé dans le développement de solutions connectées et IOT sur-mesure et sans-couture :


  • Conception et développement technique : électronique – transmission de données – plateformes – applications PC / Web / IoS & Android
  • Conseil et accompagnement : Clarification de projet – gestion de projet – audit technique et expertise (IoT / embarqué / sécurité IoT)
  • Accompagnement des collectivités sur le déploiement de réseaux de capteurs